Conférence de presse, 22 avril 2016, théâtre le Forum

 

Lancement plan ARECAP, conférence de presse

Le vendredi 22 avril 2016, la CAVEM organisait une conférence de presse au théâtre Le Forum à Fréjus pour lancer officiellement le plan d'action ARECAP pour sauver les palmiers.

Les partenaires du projet ARECAP étaient présents autour de la table ou représentés dans l'assistance :

- Nello Broglio, vice-président de la CAVEM, délégué à l'environnement, Maire des Adrets-de-L'Estérel,

- Frédéric Ferrero, directeur et Laurent Salvarelli du service environnement E3D de la CAVEM,

- François Latouche, conseiller municipal de Fréjus, délégué aux espaces verts,

- Sébastien Régnier, représentant la FREDON-PACA,

- Michel Ferry, chercheur à l'INRA, directeur scientifique de la Station Phoenix d'Elche en Espagne,

- Susi Gomez, directrice de la Station Phoenix d'Elche,

- Alain Bruyère (Roquebrune sur Argens), Yves Plancq (Fréjus), Yves Jacob (Fréjus), Rémy CURRAU (stagiaire SIG Fréjus) représentant les services techniques des mairies,

- Gilles Garampon, société Syngenta,

- Claude Vergnes, président de l'association des propriétaires de palmiers Var Est Méditerranée (PROPALMES83),

- Daniel Chabernaud, représentant le Collectif Méditerranéen pour la Sauvegarde des Palmiers, vice-président de PROPALMES83,

A noter également la présence dans l'assistance des professionnels appelés à participer au plan d'action : Bernard Ruby, David Ruffray (applicateur Syngenta),

Discours de Nello Broglio,

Nello Broglio souligne une fois de plus la nécessité pour tous les propriétaires de palmiers de participer à une lutte collective pourtraiter les palmiers et arriver à faire baisser considérablement la population des charançons rouge des palmiers en dessous du seuil de nuisibilité en comparant ce plan d'action à une campagne de vaccination. C'est la seule chance qui nous reste de pouvoir espérer sauver nos palmiers.

- Discours de Nello Broglio -  

 

 

Présentation du Plan d'action ARECAP pour sauver nos palmiers, par Frédéric Ferrero,

Le but du plan ARECAP est de traiter par endothérapie, selon la "stratégie n°3" de l'arrêté du 21 juillet 2010, le plus grand nombre de palmiers, essentiellement les Phoenix canariensis qui sont la cible privilégiée des charançons rouges, sur le territoire de la CAVEM. Cette démonstration scientifique devrait permettre, très rapidement, d'étendre ce traitement de masse à tous les palmiers du littoral méditerranéen.

- Frédéric Ferrero présente le plan d'action de lutte pour sauver nos palmiers : ARECAP -  

 

 

Intervention de Michel Ferry,chercheur à l'INRA, promoteur de la "stratégie de la dernière chance",

Pour pouvoir se débarrasser du charançon en quelques années, seul un plan de lutte collectif coordonnée entre propriétaires publics et privés, limité dans le temps, peut permettre de le faire à condition que ce soit une lutte de masse organisée. L'intérêt réside également dans la reproductibilité d'une telle organisation pour lutter contre d'autres espèces invasives qui pourraient arriver telles la bactérie de l'olivier ou les nématodes du pin.

- Intervention de Michel Ferry -  

 

 

Intervention de Daniel Chabernaud, représentant du CMSP pour la CAVEM et vice-président de PROPALMES83,

Pour que le plan de lutte réussisse il faut non seulement que les propriétaires de palmiers fassent assainir les palmiers infestés mais surtout, et c'est le but d'ARECAP traiter préventivement la plus grande partie des palmiers sains pour les protéger.

- Intervention de Daniel Chabernaud -  

 

 

Questions-réponses.

Le problème posé est celui de l'ASL du Parc de Valère qui aimerait sauver ses 36 palmiers patrimoniaux, la copropriété est composée de lotissements individuels dont les propriétaires peuvent posséder également des palmiers. L'objectif d' ARECAP est de pouvoir mobiliser l'ensemble des propriétaires. pour l'atteindre; toutes les bonnes volontés seront nécessaires pour convaincre.

- Questions-réponses -  

 

 

 

Retour Actualités